lactohelp_l'intolérance_au_lactose

Qu’est-ce que l’intolérance au lactose ?

Une personne sur 3 est intolérante au lactose

Une personne sur 3 est intolérante au lactoseQu’est-ce que l’intolérance au lactose ?

L’intolérance au lactose (intolérance au sucre de lait) est une intolérance alimentaire. Les personnes atteintes d’une intolérance au lactose peuvent souvent être sujettes à des ballonnements et à des troubles digestifs après avoir consommé du lait et des produits laitiers. Rien qu’en France, une personne sur dix ‒ soit près de 7 millions de Français (!) ‒ souffre d’intolérance au lactose.

Les personnes souffrant de cette intolérance alimentaire ne digèrent pas ou juste partiellement le lactose contenu dans les produits laitiers. Ce phénomène est dû à une production insuffisante ou inexistante de l’enzyme lactase. Cette enzyme digestive permet normalement de décomposer le lactose en éléments digestibles. Si ce n’est pas le cas, le lactose pénètre sous forme non-digérée dans le gros intestin. Le lactose y subit une fermentation par les bactéries intestinales. Ce  processus provoque entre autres la production de méthane et de dioxyde de carbone, ce qui peut entraîner les troubles typiques de l’intolérance au lactose tels que des troubles digestifs et des ballonnements après avoir consommé des produits contenant du lactose. Chez certaines personnes, les troubles apparaissent directement après un repas, chez d’autres 1 à 3 heures plus tard.


Cupcake et desserts contenant du lactose

Qu’est-ce que le lactose ?

Le lactose (sucre du lait) est un sucre naturellement présent dans le lait et les produits laitiers mais également ajouté dans de nombreux autres produits alimentaires tels que le lait, le yaourt, le fromage, la crème, le fromage blanc, le latte macchiato, la glace etc. Il existe également des produits dans lesquels on ne soupçonne la présence de lactose, par exemple des plats préparés, le pain, la charcuterie ou même des médicaments.

Pour que le lactose (sucre de lait) puisse être métabolisé, il doit  être décomposé pendant la digestion en deux sucres simples, le galactose et le glucose (sucre de raisin). C’est la lactase, une enzyme normalement produite par l’organisme et qui se forme dans l’intestin, qui en est responsable. LactoHELP prend en charge cette fonction chez les personnes qui ne produisent pas de lactase. Ici, vous trouverez plus d’informations sur l’action de LactoHELP.


Farandole de desserts avec du lactose

tarte_m

Farandole de desserts avec du lactoseQuelles sont les différentes formes d’intolérance au lactose?

Déficit primaire en lactase

Le déficit primaire en lactase est la forme d’intolérance au lactose la plus fréquente. Il s’agit d’une forme naturelle d’intolérance au sucre de lait qui affecte une grande partie de la population mondiale adulte. En vieillissant, la production de lactase diminue chez la plupart des personnes pour des raisons génétiques. Chez les nouveaux nés, l’activité de lactase dans le corps est maximale, environ 10 x plus élevée que chez les adultes. Puis, cette activité diminue progressivement. Il est en réalité parfaitement normal que de développer une intolérance au lactose au cours de sa vie.

Déficit secondaire en lactase

Une lésion de la muqueuse de l’intestin grêle, et donc des cellules qui produisent la lactase, peut entraîner un déficit secondaire en lactase. L’intolérance au lactose secondaire ou « acquise » n’est donc pas d’origine génétique. Des infections de l’intestin grêle, une opération de l’intestin ou la prise d’antibiotiques pendant une longue période peuvent en être à l’origine.

Déficit congénital en lactase

Le déficit congénital en lactase est une déficience génétique très rare. Chez le nourrisson, le corps ne produit pas de lactase ou en très faible quantité dans l’intestin grêle.


70% de la population adulte est intolérante au lactose en Sicile

70% de la population adulte est intolérante au lactose en SicileExiste-t-il des différences régionales d’intolérance au lactose ?

Dans quelle mesure et à quelle vitesse la production de lactase diminue au cours de la vie varie considérablement selon les régions : dans le sud-est de l’Asie et en Chine par exemple, plus de 90 % de la population adulte ne produit pas l’enzyme de décomposition du sucre de lait. En Europe en revanche, on observe un déséquilibre important entre le nord et le sud : alors qu’en Suède seuls environ 2% de la population adulte ne peuvent pas produire suffisamment de lactase, près d’1 français sur 10 est atteint d’intolérance au lactose et en Sicile, ce sont près de 70 % de la population adulte.


Produits laitiers à base de lactose

Produits laitiers à base de lactoseComment tester une intolérance au lactose ?

Concernant une possible intolérance au lactose, nous vous recommandons de consulter un médecin afin qu’il procède à des analyses ou qu’il vous donne des conseils. En cas de problème de santé, consultez votre médecin traitant !

Test alimentaire

Supprimez pendant plusieurs jours tous les produits qui contiennent du lactose. Si vous observez une disparition des troubles typiques, il se peut que vous présentiez une intolérance au lactose.

Journal de bord alimentaire

Pour identifier les aliments qui déclenchent vos troubles, vous pouvez tenir un journal de la consommation. Chaque jour, écrivez précisément ce que vous avez mangé et à quel moment. Notez également quand et à quelle intensité les troubles se manifestent. Vous pouvez tenir votre journal  pour préparer un rendez-vous chez le médecin.

Piqure pour prélever le sang pour un test de glycémie

Piqure pour prélever le sang pour un test de glycémie

Test d’exposition

Boire un verre de lait le matin à jeun. Si des symptômes typiques surviennent dans les minutes ou dans les heures qui suivent, il se peut que vous présentiez une intolérance au lactose.

Test de glycémie

Ce test consiste à boire 50 g de lactose dilués dans l’eau sous surveillance médicale. 6 prélèvements sanguins sont effectués à des intervalles de 30 minutes. Les résultats du laboratoire révèlent si le sucre de lait est décomposé en glucose et en galactose et si le taux de glycémie a augmenté.

Test respiratoire à l’hydrogène H2

Le test respiratoire à l’hydrogène consiste à boire un verre de solution de lactose. La quantité d’hydrogène (H2), qui augmente en raison de l’absence de décomposition de lactose, est ensuite mesurée dans la respiration. Ici, il se peut que le déficit en lactose ne soit pas décelé car la composition des bactéries dans l’intestin empêche la formation d’hydrogène.

Test génétique

Lors d’un test génétique, un médecin effectue un prélèvement buccal ou un prélèvement sanguin. Ce test ne permet toutefois pas d’affirmer la présence d’une intolérance au lactose secondaire.